L’aéroport de Bamako en pénurie de kérosène

Publié le 10/07/2024

La pénurie de fuel à l’aéroport de Bamako contraint les compagnies à envisager des mesures urgentes, comme une réduction des sièges disponibles de/vers cette destination, ou des escales techniques pour ravitaillement dans les aéroports voisins.

Le Mali a signalé une pénurie de kérosène à l’aéroport international Modibo-Keïta de Bamako, et demande aux compagnies aériennes de se ravitailler ailleurs jusqu’au 15 juillet prochain.

« Il y a beaucoup d'opérations aériennes ces jours-ci et cela a affecté le stock de carburant. Il s'agit d'annoncer aux compagnies qu'étant donné le stock limité de carburant, elles ne pourront pas faire le plein à Bamako. Elles peuvent envisager de s'approvisionner dans les pays voisins avant de venir au Mali » a annoncé Ould Mamouni, porte-parole du ministère des Transports. 

Une situation qui risque d’affecter le déroulement des activités des compagnies desservant cette plateforme. A la suite de l’annonce, plusieurs transporteurs comme Ethiopian ou Turkish Airlines, ont informé leurs passagers de la modification ou de l'annulation de certains vols.

L’aéroport de Bamako avait déjà connu une situation similaire en août 2022, avec des vols perturbés alors qu’une pénurie mondiale sévissait au début de la crise russo-ukrainienne.