Télécom

Zimbabwe : le régulateur télécoms envisage d’augmenter les prix des services télécoms

Publié le 14/03/2019

L’Autorité de régulation des postes et télécommunications du Zimbabwe (Potraz) envisage une augmentation du prix des services télécoms.

L’intention résulte de la décision prise le mois dernier par la Reserve Bank of Zimbabwe (RBZ) de laisser flotter le taux de change de la monnaie locale. Ce qui revient à ne déterminer aucun étalon monétaire auquel la devise nationale pourrait être comparée en termes de valeur face à une devise étrangère. La valeur de la monnaie devient alors changeante au jour le jour.

Avec une valeur monétaire incertaine, la Potraz qui redoute une sous-évaluation du coût des services télécoms voudrait éviter des pertes dans l’industrie télécoms nationale. Surtout que suite à l’action de la RBZ, le coût des biens et autres services a augmenté.

Les opérateurs télécoms ont été les premiers à inciter le régulateur télécoms à augmenter les tarifs des services. Des consultations avec les acteurs du secteur des télécommunications sont en cours pour déterminer le bien-fondé de cette augmentation.

Du côté des consommateurs, la crainte qui surgit est de voir le pouvoir de communiquer se réduire pour la grande majorité de la population à faibles revenus. Une situation qui pourrait également s’avérer dangereuse pour l’industrie télécoms qui verra le trafic voix, data et SMS chuter du fait de la restriction de la capacité de communication ou de l’exclusion de certaines personnes sans le pouvoir d’achat adéquat.