Télécom

Tanzanie: la Banque de Tanzanie veut actualiser les lois financières pour les adapter aux évolutions numériques dans le secteur

Publié le 14/03/2019

La Banque de Tanzanie (BoT), l’institution financière centrale, envisage d’actualiser les lois financières du pays afin de les adapter aux évolutions numériques dans le secteur.

Avec une croissance rapide des services financiers numériques, Bernard Kibesse (photo), le gouverneur adjoint de la BoT, indiquait le 13 mars 2019, lors de la cérémonie de lancement du service Visa sur téléphone mobile, que « nous ne pouvons pas rester avec les mêmes lois » dans un contexte qui se digitalise rapidement.

Bernard Kibesse a souligné que cette adaptation du cadre juridique aux évolutions numériques est nécessaire pour une plus grande inclusion financière dans le pays. Selon la Banque mondiale, une plus grande intégration de la population dans les échanges financiers internes et externes a un impact bénéfique sur le taux de croissance d’un pays. Les TIC peuvent aider en cela, surtout que le gouvernement a déjà réalisé des efforts pour poser les bases indispensables à l’essor de la finance digitale, jusque dans les zones les plus reculées du pays. 

En effet, grâce aux infrastructures télécoms, les populations peuvent déjà interagir avec des banques, des organismes de crédits depuis leur mobile. Cependant, il faut aller plus loin en permettant aux acteurs de l’industrie financière d’investir davantage et de créer plus de valeur pour les consommateurs.