Télécom

Hage Geingob, le président namibien, veut accentuer la coopération TIC entre son pays et l’Estonie

Publié le 11/02/2019

Le président de la République de Namibie, Hage Geingob (photo), a exprimé à son homologue estonienne, Kersti Kaljulaid, la volonté de son pays de poursuivre et d’accentuer la coopération qui les lie dans les technologies de l’information et de la communication. Le sujet a été au cœur de l’échange qui a réuni les deux parties le 10 février 2019, en marge de la première journée du sommet de l’Union africaine  qui s’achève ce 11 février 2019 à Addis-Abeba en Ethiopie. Le chef de l’Etat namibien a particulièrement insisté sur le besoin de son pays en expertise estonienne dans le segment de l’e-gouvernement.

Depuis 2010, le gouvernement namibien s’est lancé dans un vaste projet d’amélioration de la gouvernance publique à travers les technologies de l’information et de la communication. Ce projet doit, à terme, aboutir à une amélioration du rendement de l’administration publique, une efficacité du service public, plus de sécurité et une réduction des dépenses. L’Estonie qui a une grande expérience dans ce domaine, acquise au fil de plusieurs années, est aujourd’hui une référence dans le monde. Le président namibien voit dans le petit pays d’Europe du Nord le partenaire clé pour cette transformation numérique à laquelle son pays aspire.

En Afrique, la Namibie est actuellement l'un des nombreux pays auxquels l’Estonie apporte déjà son soutien dans l’e-gouvernement. Il s’agit, entre autres, du Bénin, de l’île Maurice, du Kenya, ou encore de la Tunisie. Plusieurs autres pays ont déjà manifesté le désir de collaborer avec le pays européen.