Le gouvernement autorise la construction de la plus grande mine d’or de Côte d’Ivoire

Publié le 11/07/2024

Le canadien Montage Gold a découvert à 350 km de Yamoussoukro un gisement pouvant produire plus de 100 tonnes d’or sur 16 ans. Son exploitation devrait démarrer en 2027, soutenant la croissance de la production ivoirienne d’or observée depuis plus d’une décennie.

En Côte d’Ivoire, le Conseil des ministres du 10 juillet a adopté deux décrets portant permis d’exploitation pour un gisement d’or dans les départements de Dianra et de Kani. Selon l’exécutif, le projet Koné sera non seulement la plus grande mine d’or du pays, mais aussi le troisième plus important projet aurifère en Afrique de l’Ouest.

Environ 2?500 emplois directs sont attendus au cours de la phase de construction de la mine et 1?000 autres au cours de la phase d’exploitation. Montage Gold, la compagnie canadienne qui détient le projet Koné, devrait en outre mobiliser 19,8 milliards FCFA pour le développement local. Notons que les deux permis ont une durée de validité cumulée de 28 ans, avec la possibilité de les prolonger en cas de nouvelles découvertes d’or.

«?Nous sommes ravis d’avoir obtenu notre permis d’exploitation minière qui représente une étape importante dans le développement de notre projet Koné […]. Nous nous réjouissons de continuer à débloquer rapidement de la valeur pour nos parties prenantes en faisant progresser le projet Koné vers un lancement de la construction prévu pour le premier trimestre 2025?», a commenté Martino De Ciccio, PDG de Montage.

Plus de 100 tonnes ajoutées à la production ivoirienne d’or

Avec le permis minier délivré, Montage dispose désormais de toutes les autorisations nécessaires pour sa première mine d’or en Côte d’Ivoire. La mobilisation du financement demeure donc la dernière étape avant le lancement des travaux de construction et la compagnie espère y arriver d’ici la fin de l’année.

Selon une étude de faisabilité publiée en janvier 2024, 712 millions de dollars sont nécessaires pour développer une mine d’or capable de livrer 3,57 millions d’onces (101 tonnes d’or) sur 16 ans. Au cours des huit premières années, Koné devrait livrer en moyenne 349?000 onces d’or, avec un pic à 378?000 onces au cours de la troisième année d’exploitation.

Le calendrier de développement prévoit une mise en service de la mine en 2027. Koné deviendrait ainsi l’un des multiples projets contribuant à la croissance de la production ivoirienne d’or ces dernières années, à l’instar d’Abujar et Séguéla en 2023 ou encore Lafigué depuis juin 2024. La production d’or de la Côte d’Ivoire est ainsi passée de 48 tonnes en 2022 à 51 tonnes en 2023, et devrait atteindre 55 tonnes en 2024.

Pour rappel, le projet Koné est situé à 350 km de la capitale ivoirienne Yamoussoukro. Il est détenu à 100 % par Montage Gold, mais le code minier ivoirien prévoit une participation gratuite de 10 % pour l’État au moment de l’octroi du permis d’exploitation.

Emiliano Tossou

Lire aussi:

09/07/2024 - Hausse de ressources attendue au plus grand gisement d’or de Côte d’Ivoire