Le britannique Aterian signe un accord de vente d’étain et de tantale produits au Rwanda

Publié le 11/07/2024

Avec la RDC, le Rwanda est un important exportateur africain de minerais 3T (étain, tungstène et tantale). Aterian y détient un certain nombre de projets prometteurs et l’accord de vente que la compagnie britannique vient de signer lui permettra de développer ce portefeuille.

Eastinco Limited, filiale rwandaise du britannique Aterian, a conclu un accord de vente de concentré de tantale-niobium et d’étain à un important négociant de matières premières. L’identité de l’acheteur n’a pas été dévoilée ni les termes financiers de l’accord, mais les minerais vendus proviendront de sociétés et coopératives minières artisanales et à petite échelle au Rwanda.

Selon un communiqué du 10 juillet, cet accord permet à Aterian de générer des revenus, tout en réduisant les risques associés à la logistique et au financement des livraisons internationales. L’acheteur devrait en effet prendre livraison des produits directement à Kigali, la capitale du Rwanda. Notons que la compagnie britannique a aussi négocié une facilité de crédit de 1 million de dollars visant à assurer le bon déroulement de cette transaction.

Pour rappel, Aterian possède des projets d’exploration minière au Rwanda pour différents métaux, dont le lithium et le tantale-niobium. La société est aussi active au Botswana et au Maroc, et veut utiliser les revenus issus de cet accord de vente pour développer ses activités dans les trois pays.  

Lire aussi:

15/02/2024 - Les revenus miniers du Rwanda ont progressé de 43 % pour atteindre 1,1 milliard de dollars en 2023

20/02/2023 - Aterian découvre du minerai de lithium au Rwanda