Hydrocarbures

Egypte : Eni met la main sur un gisement supplémentaire de gaz naturel dans le permis Noor

Publié le 14/03/2019

La compagnie énergétique Eni a annoncé avoir trouvé un nouveau gisement de gaz naturel au large de l’Egypte, notamment dans le puits Noor-1 de la zone d’exploration Noor, à environ 50 km au nord de la péninsule du Sinaï.

Les travaux ont permis d’atteindre une profondeur totale de 5 914 mètres dans une profondeur d'eau de 295 mètres. Les tiges de forage y ont permis d’intercepter une colonne d’hydrocarbures de 33 mètres de grès brut avec d’excellentes propriétés pétro-physiques et une colonne de gaz estimée à 90 mètres dans la formation Tineh de l'oligocène.

Un communiqué a précisé qu’après la finalisation de l’évaluation de la découverte, Eni entamera des études de faisabilité pour accélérer l'exploitation de ces nouvelles ressources, en tirant parti des synergies avec les installations et infrastructures existantes.

La firme italienne a indiqué que le puits n'a pas été testé, mais une acquisition de données intense et précise a été effectuée sur place. Des sources proches de la société pensent que le potentiel en présence pourrait être comparé au Zohr.

Eni est l'opérateur du champ avec 40%. BP détient 25%, le fonds d'investissement d'Abu Dhabi, Mubadala Petroleum, (20%) et Tharwa Petroleum Company (15%).

Olivier de Souza