Hydrocarbures

Libye : suspendues depuis plusieurs années, les activités pétrochimiques de la RASCO devraient recommencer à la mi-avril

Publié le 12/03/2019

En Libye, la Ras Lanuf Oil and Gas Processing Company (RASCO), filiale de la société publique du pétrole (NOC) a annoncé que ses efforts pour relancer son usine de polyéthylène devraient porter leurs fruits dès la mi-avril, avec la réouverture de son usine de 1,2 million de tonnes/an.

L’usine avait suspendu ses activités en 2013 en raison des conflits entre groupes armés. Plusieurs de ses composantes avaient notamment été touchées et détruites lors des combats.

Actuellement, elle accueille de vastes travaux d’entretien. Entre autres, lundi, un incinérateur avait été remplacé, souligne un communiqué de la société.

En avril 2018, la RASCO avait indiqué que l’usine d'éthylène de Ras Lanuf, qui est inactive depuis 2011  pour les mêmes raisons que celle de polyéthylène, redémarrerait « bientôt », sans préciser la date.

En Libye, les responsables du secteur placent beaucoup d’espoir dans le redémarrage du complexe pétrochimique de Ras Lanuf pour stimuler les recettes publiques, les diversifier et bâtir un nouveau pôle porteur de croissance pour la NOC.

Olivier de Souza