Hydrocarbures

Le négociant suisse Glencore perd les droits exclusifs de commercialisation de deux qualités de brut libyen

Publié le 10/01/2019

En Libye, Glencore vient de perdre les droits exclusifs de commercialisation de deux variétés de brut. Il s’agit des principales qualités d’exportation de la société publique du pétrole (NOC).

Selon Reuters qui a obtenu l’information de façon exclusive, Glencore contrôlait ces droits, depuis les trois dernières années.

Les raisons qui justifient ce retrait de droits n’ont pas encore été mentionnées ni par Glencore ni par la partie libyenne. Une source proche de la NOC a confié à Reuters que le chinois Unipec s'est vu attribuer trois cargaisons de ce brut en janvier.

Pour l’instant, rien ne laisse croire que la société chinoise bénéficiera de ces droits.

C’est le deuxième important revers de Glencore en Libye, en moins de deux ans.

En juin dernier, les autorités de l’Est libyen lui avaient retiré les droits d’exportation du pétrole sur le port pétrolier de Marsa al-Hariga. Les autorités voulaient ainsi réagir à la stratégie d’isolement du Qatar, accusé de soutenir le terrorisme. En effet, Glencore compte parmi ses plus importants actionnaires la firme qatarie de Private Equity, Qatar Holding LLC.

Olivier de Souza