Gestion Publique

Le secteur des transports a monopolisé 38,6% des projets d’infrastructures en Afrique en 2018 (Deloitte)

Publié le 14/03/2019

Les Etats africains ont consacré 38,6% de leurs projets d’infrastructures au secteur des transports en 2018. C’est ce qu’a annoncé le cabinet Deloitte, dans son rapport intitulé Africa Construction Trends2018.

Avec 186 projets, le secteur des transports est donc celui qui a monopolisé le plus de projets d’infrastructures, devant l’immobilier (110 projets) et l’énergie (66 projets).

Cependant, c’est le secteur des infrastructures immobilières qui cumule la plus grande valeur avec 123,3 milliards $, soit 26,2% de la valeur totale des projets infrastructurels mis en œuvre sur le continent en 2018.  Il devance le secteur des énergies qui totalise 114,6 milliards $ (24,4% de la valeur totale), tandis que le secteur des transports se classe troisième avec 107 milliards $ (22,7% de la valeur totale).

L’entreprise américaine indique également que les pays africains, restent les premiers bailleurs de fonds de leurs projets infrastructurels. Ainsi, 24,5% des projets (118) sont financés par les gouvernements africains, devant la Chine avec 18,9% des projets (91).

Les bailleurs de fonds internationaux financent 13,7% des projets sur le continent tandis que les entreprises locales privées en financent 10,6%.

Moutiou Adjibi Nourou