Angola : croissance prévue à 3,4% en 2024 (Fitch Solutions)

Publié le 09/07/2024

L’économie angolaise a enregistré une croissance de 4,6 % en glissement annuel au premier trimestre de l’année en cours, tirée par les bonnes performances du secteur pétrolier.

Fitch Solutions a annoncé, dans un rapport publié le vendredi 5 juillet 2024, qu’elle s’attend désormais à ce que l’Angola enregistre une croissance économique de 3,4% en 2024 contre une précédente prévision de 1,4%, en raison notamment d'une activité économique plus forte que prévu au premier trimestre de l’année.

L'économie angolaise a progressé de 4,6 % en glissement annuel entre le 1er janvier et le 31 mars de l’année en cours contre 2 % au quatrième trimestre 2023, enregistrant ainsi son plus fort taux de croissance depuis le premier trimestre 2015.

Alors que la hausse a été principalement tirée par une croissance de 6,9% en glissement annuel du secteur pétrolier, qui représente plus 25% du PIB et 90 % des exportations du pays, l’économie non pétrolière a également enregistré de bonnes performances, grâce notamment à une progression de 4,2% du secteur de l’agriculture.

Fitch Solutions estime cependant que le rythme de croissance de l’économie angolaise devrait ralentir entre avril et décembre 2024, en raison notamment des contraintes pesant sur la consommation des ménages. La hausse de l'inflation et des coûts d'emprunt devrait, en effet, freiner les dépenses des ménages.

Malgré les bonnes performances du secteur agricole au premier trimestre 2024, le département américain de l'Agriculture a fait remarquer récemment que la principale récolte de maïs en Angola, qui a eu lieu en avril 2024, a été inférieure à la moyenne, dans un contexte de sécheresse. Cela signifie que les revenus des agriculteurs, qui représentent plus de la moitié de la main-d'œuvre dans le pays, risquent de stagner à court terme, ce qui limitera le pouvoir d'achat de la population.  

De plus, la récente dépréciation du kwanza a augmenté les coûts d'importation.

Par ailleurs, le maintien du taux directeur de la Banque centrale à un niveau élevé (19,50% actuellement contre 17% en octobre 2023) ne favorisera pas l'octroi de plus de crédits à des fins de consommation.

Pour 2025, Fitch Solutions s’attend à ce que la croissance de l’économie angolaise tombe à 1,5%, sous l’effet d’une baisse de la production (-4,7%) et des exportations de brut.

Lire aussi:

12/03/2024 - Angola : le FMI prévoit une croissance économique à 2,6% en 2024

24/02/2023 - Angola : la croissance devrait se consolider en 2023, alors que l'inflation est en baisse (FMI)

04/07/2024 - Angola : la capacité de remboursement du pays est « adéquate » (FMI)

14/10/2020 - Angola : 483 milliards $ de pétrole vendu en 10 ans, et le pays remercie le FMI pour 3,6 milliards $