Togo : 53 milliards FCFA d’exportations vers la CEDEAO en mars 2024

Publié le 09/07/2024

Selon les statistiques de l’INSEED, la Côte d’Ivoire était le principal client du Togo au sein de l’espace CEDEAO en mars 2024, avec près de 20 milliards FCFA d’exportations togolaises vers ce voisin d’Afrique de l’Ouest. 

En mars 2024, les exportations totales du Togo vers les pays de la Communauté Économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) ont atteint une valeur de 52,968 milliards FCFA, selon les données publiées par l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques et Démographiques (INSEED), citées par Togo First. Cette performance marque une hausse mensuelle de 73 % par rapport aux 30,5 milliards FCFA enregistrés en février 2024. 

1 exportation

Les pays de l'Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) ont représenté une part significative de ces exportations, totalisant 44,358 milliards FCFA, soit 83 % des ventes. La Côte d'Ivoire se démarque comme le principal partenaire commercial du Togo dans cette sous-région, avec des recettes atteignant près de 20 milliards FCFA pour le mois de mars. Le Burkina Faso et le Mali suivent avec des exportations respectives de 8,9 milliards FCFA et 6,2 milliards FCFA. 

Les échanges commerciaux avec le Bénin, le Niger et le Sénégal ont également été substantiels, atteignant 4,1 milliards, 2,3 milliards et 2,8 milliards FCFA respectivement pour ce troisième mois de l’année 2024.

Hors UEMOA, les exportations togolaises ont totalisé 8,6 milliards FCFA en mars 2024. Dans cette zone dominée par les voisins anglophones, le Ghana et le Nigeria se sont imposés comme les principaux marchés, avec des chiffres atteignant près de 4 milliards et 4,3 milliards FCFA respectivement. 

Les autres pays de la CEDEAO, tels que la Guinée, le Liberia, la Gambie et la Sierra Leone, représentent des marchés plus modestes pour le Togo, cumulant à eux quatre, à peine 383 millions FCFA de ventes, selon les statistiques de l’INSEED. 

Ayi Renaud Dossavi