L’Afrique du Sud s’engage dans la formation et la recherche en Centrafrique

Publié le 10/07/2024

L’Institut Pasteur de Bangui a signalé un rapprochement avec l’Afrique du Sud. Il préfigure une collaboration à long terme pour le développement de programmes de recherche et de formation. 

L’Afrique du Sud va développer des programmes de formation et de recherche en Centrafrique. La nation arc-en-ciel s’apprête à nouer un partenariat avec l’Institut Pasteur de Bangui, d’après l’annonce faite par ce dernier à l'issue d’une rencontre avec des diplomates sud-africains.

« Les discussions ont exploré plusieurs domaines essentiels, tels que les laboratoires, la pathologie, la recherche, ainsi que le leadership et la gestion… Les possibilités de coopération incluent des programmes d'échange, des formations spécialisées en génomique et des initiatives conjointes en recherche et développement. Des collaborations pour renforcer l'infrastructure des laboratoires et pour assurer un contrôle rigoureux de la qualité ont également été évoquées », a indiqué l’Institut Pasteur. 

Pour l’heure, les deux parties n’ont pas donné plus d’informations sur la mise en œuvre de cette collaboration. Toutefois, l’Institut Pasteur a laissé entendre qu’une nouvelle rencontre entre les protagonistes se tiendra dans les prochaines semaines. Cette fois, la délégation sud-africaine embarquera des chefs d’entreprise et des dirigeants d’université.

Aussi, la prochaine rencontre permettra de finaliser les modalités de la collaboration et de définir un cadre précis pour les futures actions conjointes. Ce qui devrait renforcer la position de l'Institut Pasteur de Bangui en tant que centre régional de référence en matière de recherche et de diagnostic.

Vanessa Ngono Atangana

Lire aussi:

Sénégal : un centre de formation continue pour le personnel de santé en Afrique ouvre ses portes