Lancement d’un cursus pour former les fonctionnaires africains

Publié le 09/07/2024

L’Afrique continue de souffrir des conséquences d'une mauvaise gouvernance qui freine le développement. Sur le continent, plusieurs initiatives notamment celles de l’UA tentent de relever ce défi.

La National School of Government (NSG), une institution nationale destinée à former les travailleurs publics en Afrique du Sud, et la Tshwane University of Technology (TUT), une université sud-africaine, se sont associées pour lancer un cursus de formation destiné aux fonctionnaires en Afrique. Le cursus de trois ans, sanctionné par un diplôme de troisième cycle, aborde des thématiques liées aux affaires publiques et à la gouvernance africaine.

Les termes du partenariat signé entre les deux institutions, jeudi 4 juillet, indiquent que les programmes de formation sont hébergés au sein de l’université, tandis que la NSG s’est donné pour mission de les élaborer, en partenariat avec l'African Management Development Institutes Network, un réseau d’instituts de formation en management et secteur public, avec le soutien de l'Union européenne.

L'objectif de ce partenariat est de renforcer la gouvernance sur le continent africain et de professionnaliser les fonctionnaires. « Le partenariat entre NSG et TUT devrait contribuer de manière significative à la professionnalisation de la fonction publique en Afrique, en améliorant la gouvernance et en s'alignant sur les objectifs de développement du continent », ont indiqué les services de communication du gouvernement sud-africain.

Pour les autorités sud-africaines, cet objectif reste conforme à l'Agenda 2063 de l'Union africaine qui défend la mise en œuvre des programmes de développement et de bonne gouvernance en Afrique. En effet, sur le continent, la mauvaise gouvernance reste l’un des principaux freins au développement.

En plus du renforcement des compétences, le programme de formation encourage l’interaction entre les fonctionnaires africains. Pendant la formation, les apprenants devront passer au moins une semaine dans une institution publique d'un autre pays dans le cadre d'un programme d'échange.

Vanessa Ngono Atangana

Lire aussi:

L’Université du Cap et la CAF proposent des formations en administration du football