Sénégal : l’exécutif s’associe à l’UN-CHK pour former les agents publics

Publié le 04/07/2024

Le gouvernement sénégalais a engagé la modernisation des services publics. Cette initiative contraint à l'actualisation des compétences des travailleurs de l'Etat.

Au Sénégal, l’Université numérique Cheikh Hamidou Kane (UN-CHK) et le ministère de la Fonction publique et de la Réforme du service public (MFPRSP) ont signé, lundi 1er juillet, une convention de partenariat pour la formation des agents de l’Etat. Ces derniers pourront suivre auprès de l’université un programme de renforcement des compétences.

Cette coopération répond au besoin du gouvernement sénégalais de disposer d’une ressource humaine qualifiée dans les administrations publiques et de moderniser le service public. « Cette convention entre dans le cadre de la modernisation du secteur public afin d’accroître la productivité et la performance de l'administration et d’améliorer la qualité des services rendus aux usagers », a indiqué le département ministériel qui par ailleurs travaille actuellement sur une enquête portant sur la qualité des services publics.

Dans la mise en œuvre de la convention, le ministère jouera le rôle d’interface entre les agents ayant besoin de formation et l’institution universitaire. Dans ce rôle, le MFPRSP identifiera les besoins de formation des agents publics.

A son tour, l’UN-CHK va élaborer un plan de formation dans ces domaines et concevoir les modules correspondant aux besoins de formation identifiés. Aussi, l’université s’est engagée à apporter son expertise dans le domaine du numérique au MFPRSP dans la mise en œuvre d’actions de transformation du secteur public et de digitalisation des services publics, entre autres.

Vanessa Ngono Atangana

Lire aussi:

Sénégal : l’université Cheikh Anta Diop accentuera la formation en matière de finance islamique