Finance

Maroc : quatre acteurs du marché financier sanctionnés par le régulateur

Publié le 11/02/2019

L’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a sanctionné quatre institutions pour divers motifs et manquements.

Cette décision concerne le groupe bancaire BMCE Bank of Africa, sa filiale en charge de la gestion d’actifs BMCE Capital Gestion, ainsi que Wineo Gestion et Valoris Management. Les sanctions émises sont des blâmes, des avertissements et des amendes pour un montant global de 564 000 dirhams (1000 dirhams = 92 euros).

A BMCE Bank of Africa, il est reproché le non-respect des règles régissant l’activité d’intermédiaire en prêt de titres et le non-respect de la circulaire régissant l’activité d’établissement dépositaire d’Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM).

A sa filiale BMCE Capital Gestion, il est reproché quatre manquements parmi lesquels le non-respect des dispositions relatives à l’exercice de l’activité de société de gestion. Les deux entités qui font partie du groupe marocain FinanceCom paieront une amende de 200 000 Dirhams chacune.

Wineo Gestion a reçu un avertissement et une sanction de 114 000 Dirhams pour manquements aux règles déontologiques et aux règles prudentielles.

Valoris Management, filiale de l’établissement financier Capital Gestion Group prend un avertissement et une sanction de 50 000 Dirhams pour non-respect des dispositions relatives aux critères d’éligibilité des titres reçus en garantie et pour non-respect des dispositions d’organisation dédiées à l’activité de prêt de titres.

Les quatre acteurs du marché mis en cause n’ont pas encore réagit de manière officielle sur ces décisions prises par le collège des sanctions de l’AMMC. 

Chamberline Moko