Les start-up de la zone Mena ont levé 116 millions $ en juin 2024

Publié le 09/07/2024

L’Egypte et la Tunisie sont les seuls pays d’Afrique du Nord, avec 15 millions $ attirés par le premier et 207 000 $ par le second, le mois dernier.

(Agence Ecofin) - Les start-up de la zone Mena (Moyen-Orient et Afrique du Nord) ont levé 116 millions $, au cours du mois de juin 2024, a révélé la plateforme Wamda.com ce mardi 8 juillet 2024. Ce montant est en hausse de 182 % par rapport à celui de juin 2023.

Avec 15 millions $ mobilisés par 4 entreprises le mois dernier, les start-up égyptiennes sont leaders d’Afrique du Nord en termes de levées de fonds, mais deuxième, juste derrière les Emirats arabes unis dans la région Mena.

1 invstissement

Les start-up tunisiennes arrivent à la sixième place de ce classement, avec 207 000 $ levés en juin 2024, via 2 transactions. L’Egypte et la Tunisie sont les seuls pays d’Afrique du Nord, en termes de fonds levés le mois dernier, selon Wamda.

La fintech est le secteur le plus financé en juin 2024, avec 38 millions $ sur 10 opérations, dans la région.

investissement

Notons qu’au premier semestre 2024, la tech de la zone MENA a attiré 882 millions $. Ce montant est nettement supérieur aux 780 millions $ levés par les start-ups africaines durant la même période.

L’Egypte qui est la locomotive de l’Afrique du Nord a attiré 87 % des financements de cette partie du continent africain, au cours des six premiers mois de l’année.

Chamberline Moko

Lire aussi:

Repli des levées de fonds de la tech africaine de 57 % au 1er semestre 2024