15 millions $ de la SFI pour la construction d’une usine de vêtements au Togo

Publié le 09/07/2024

L’usine marquera le premier investissement en Afrique de Star Garments et de sa maison-mère Charles Komar & Sons. Le coût global de ce projet est estimé à 25 millions $.

La Société financière internationale (SFI) a approuvé le lundi 8 juillet 2024, un prêt de 15 millions $ au profit du fabricant de vêtements sri-lankais, Star Garments.

La facilité est constituée d’un prêt de 7,5 millions $ fourni par la SFI sur son propre compte, et d’un second prêt subordonné du même montant accordé par une institution partenaire. Elle permettra à son bénéficiaire de financer la construction d’une nouvelle usine de fabrication de vêtements au Togo par l’intermédiaire d’une filiale nouvellement créée.

L’usine de coupe, assemblage et finition, dédiée à la production d’une gamme d’articles vestimentaires, marquera le premier investissement en Afrique de Star Garments et de sa maison-mère, le groupe familial Charles Komar & Sons, basé aux Etats-Unis. Le coût global de ce projet est estimé à 25 millions $.

Selon la SFI, cet investissement au Togo contribuera à développer l’industrie du textile et de l’habillement du pays. L’institution financière estime que ce secteur reste « largement sous-exploité », malgré « la présence d’un potentiel de croissance important ».

En 2022, Kyle Kelhofer, directeur national de la SFI pour le Ghana a indiqué dans un article que l'Afrique de l'Ouest, sixième région productrice de coton au monde, a la possibilité de devenir un centre mondial de fabrication de textile et de vêtements, en exploitant un marché mondial de 1500 milliards $.

Chamberline Moko