Electricité

Côte d’Ivoire : l’AFD finance à hauteur de 80 millions d’euros la construction de la première centrale solaire flottante d’Afrique

Publié le 05/12/2018

L’Agence française de développement (AFD) va financer le projet de construction de la première centrale solaire flottante d’Afrique en Côte d’Ivoire. C’est ce qu’a annoncé le ministre ivoirien du Pétrole, de l’Energie et des Energies renouvelables, Thierry Tanoh (photo) en début de semaine.

Selon le ministre, cette initiative du gouvernement répond au besoin du pays de faire passer les énergies renouvelables à 11% de son mix énergétique d’ici 2020, puis à 16% en 2030, vu le faible taux de production du pays en mégawatt d’énergie solaire observé en 2018.

Thierry Tanoh a expliqué par ailleurs, qu’avec un réseau de 5 000 km de lignes à haute tension et une puissance installée de 2 200 mégawatts, la Côte d’Ivoire ambitionne d’atteindre la barre des 4 000 MW de production électrique en 2020 et 6 600 MW en 2030 grâce à un programme de développement de son réseau.

Notons que les installations de cette centrale solaire se feront sur des plans d'eau, lagune ou mer, abondants en Côte d'Ivoire.

Flore Kacou