Droits

Ghana : le clergé s’implique dans la lutte contre la corruption

Publié le 28/11/2018

La Conférence des évêques catholiques du Ghana (Gcbc) juge insuffisants, les efforts du gouvernement ghanéen face au phénomène de la corruption. Il a, par un communiqué, appelé à des actions plus concrètes.

« La corruption continue de toucher tous les secteurs de la société et les attitudes. L’immoralité de la corruption qui ignore le code d’éthique de la religion est en hausse dans notre pays.», s’est notamment alarmé Mgr Charles Gabriel Palmer-Buckle (photo), archevêque de Cape Coast et vice-président de la Gcbc, selon des propos rapportés par La Croix Africa.

Une situation face à laquelle le clergé appelle à l’action. « Nous appelons le gouvernement, en particulier le président de la République, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, à démontrer en des termes concrets son engagement à lutter contre la corruption.», a plaidé la Gcbc.