Droits

RD Congo : le clergé invite le gouvernement à garantir le droit de manifester

Publié le 22/11/2018

La Conférence des évêques de la République démocratique du Congo (Cenco) a publié un rapport alarmant sur les manifestations dans le pays.

Selon ce rapport consulté par RFI, les manifestations entre avril et octobre 2018 ont fait cinq morts, 91 blessés dont sept par balles et ont donné lieu à au moins 362 interpellations.

Le document précise également que dans 43% des cas, la police fait usage de balles réelles pour disperser les manifestants. Un bilan qui interpelle, selon le clergé congolais.

« Nous commençons une phase très importante du processus électoral où le droit des libertés de manifester devra être sacré, où le caractère pacifique des manifestations devra être consacré.», a souligné à ce propos l’abbé Donatien Nshole (photo), le secrétaire général de la Cenco.