Comm

Burundi : « plus personne ne sera considéré comme un journaliste sans carte de presse » (ministre de la communication)  

Publié le 15/04/2019

Au Burundi, la carte de presse sera bientôt obligatoire pour tous les journalistes. L’information a été révélée la semaine dernière par Frédéric Nahimana (photo), le ministre de la Communication durant  une visite aux sièges de la radio Buja FM et Héritage TV.

Jusque-là, les cartes n’ont pas été établies mais le ministre a fait savoir que lorsqu’elles seront livrées, plus personne ne sera considéré comme journaliste sans elles. Ainsi, tous les professionnels de la presse ont été invités à la détenir à chaque fois qu’ils se déplacent dans le cadre de leur travail.

La réalisation de cette carte était l’une des priorités de Nestor Bankumukunzi, l’ancien ministre de la Communication devenu en juin 2018, président du Conseil national de la communication.

Servan Ahougnon