Gabon : 2ème année consécutive de baisse des exportations de bois transformé

Publié le 08/07/2024

Le Gabon est l’un des principaux producteurs de bois dans la sous-région d’Afrique Centrale avec le Congo et le Cameroun. Sur le segment de la transformation, les expéditions de l’industrie locale faiblissent depuis 2022. 

Au Gabon, les expéditions de bois transformé ont chuté de 4,3 % à 1 million m³ en 2023, signant une deuxième année consécutive de baisse pour la filière. C’est ce qu’indique la Direction générale de l’économie et de la politique fiscale (DGEPF) dans le Tableau de bord de l’économie (TBE) pour l’année 2023. 

Cette contre-performance est à inscrire dans un contexte où la production locale de bois débité a baissé de 7,2 % à 1,48 million de m³ en raison de difficultés d’approvisionnement des unités de transformation.

«?En effet, les problèmes récurrents enregistrés sur la voie ferrée et l’état du réseau routier ont considérablement freiné le rythme d’approvisionnement en grumes. De même, certaines unités ont subi le coût élevé du gasoil industriel utilisé comme combustible pour produire de l’énergie?», souligne le rapport. 

En plus de la réduction de l’offre locale de bois transformé, la baisse de la demande sur le marché asiatique, en l’occurrence en Chine, a affecté les performances de l’industrie gabonaise. Selon les données compilées sur la plateforme Trade map, la valeur des achats de bois et produits dérivés de l’Empire du milieu sur le marché international s’est contractée de plus de 21 % pour s’établir à 17,7 milliards $ en 2023.

En dépit de cette situation, la Chine est demeurée la principale destination pour le bois gabonais, comptant pour 35 % du stock total expédié en 2023, soit 350?000 m³, suivie par Israël, les Pays-Bas, la Malaisie et l’Italie absorbant chacun moins de 10 % des ventes sur le marché international.

Stéphanas Assocle

Lire aussi:

15/05/2024 - Trafic de bois vers la Chine : le Mozambique perd 500 millions $ par an (rapport)

23/04/2024 - Ghana : les exportations de bois ont reculé de 14,5 % en 2023

02/04/2024 - «?Il faudrait repenser l’interdiction d’exportation de grumes de bois en Afrique centrale?» (Alain Karsenty, Cirad)